A propos Lachesis

Une jeune fille qui passait par là.

Les Loups – 1ère partie

Cette (plus ou moins) courte histoire, je l’ai rédigée à l’origine pour le forum de VocaloidFR. Pour pouvoir la leur présenter, je l’ai rédigée sous forme de fanfiction. C’est donc pour cela que j’ai utilisé les noms et apparences de Vocaloids.
L’univers « fantasy » que j’ai mis en place dans ce texte, j’en suis tombée amoureuse. J’ai donc voulu reprendre mes écrits, pour les lisser, les étoffer et les rendre plus « pros ». J’ai songé à changer les noms et apparences des personnages pour que le tout soit moins fanfiction et plus sérieux. Malheureusement (peut-être) pour moi, mes personnages sont ainsi et ont refusé de changer. La musique tient une place si centrale dans le tout que je ne pourrais pas faire autrement.
J’aime tellement ce monde qu’une suite trotte dans ma tête depuis un moment. Elle présenterait le passé de certains personnages plus avant et étofferait ce monde qui est désormais un lieu de vacances de mon esprit.

La complexité de la réécriture de cette histoire tient du fait que je l’ai postée sous forme d’épisodes très courts, pour tenir le lecteur en haleine. De plus, deux temporalités s’entrecroisent dans le récit. Ajoutons à cela qu’une partie du texte était rédigée au présent et vous comprendrez mon désarois.
J’écris d’ailleurs souvent au présent, changeant le temps de mes textes d’horreur pour marquer une cassure dans le récit et ajouter à la violence des événements.
Je suis masochiste. Le présent est un outil complexe et à double tranchant que bien peu de personnes savent utiliser à bon escient. Et je ne me juge pas prête.

J’ai donc repris mon histoire et l’ai transformée en profondeur. Les plus curieux pourront en trouver la version originale sur le forum cité plus haut s’ils savent où chercher !

Place au texte :
Lire la suite

De la difficulté de continuer une histoire

Le froid.
Le froid est vicieux. Il se faufile, s’insinue entre les couches protectrices des vêtements pour venir mordre la chair. Une fois que ses dents ont percé la peau, il est difficile de l’empêcher de se répandre sur et dans le corps. Si l’on y prend pas garde, il ronge petit à petit les membres, jusqu’aux os. Comme un venin, il anesthésie sa victime petit à petit, tout en continuant allègrement sa tâche. Lorsqu’il a atteint le cœur, il n’y a plus rien à faire. On s’endort, sans même s’en rendre compte. Et c’est la fin.  Lire la suite

Pourquoi j’aime le clip de Wrecking Ball

Il y a de ça quelques temps, Miley Cyrus (OMG OUI IL Y A CE NOM SUR CE BLOG) a fait un sacré buzz avec le clip We can’t Stop. Le clip était jugé vulgaire et faisant l’apologie de la drogue. Les paroles de la chanson aussi d’ailleurs.

Ce n’est pas sur ce clip-ci que je vais écrire la suite de l’article mais je lui accorde tout de même quelques lignes, car son « bad buzz » est lié à mon réel sujet : Lire la suite

Les Malheurs de Sophie

Mon but dans la vie étant de faire de ce blog un monceau de WTF à l’image de ma cervelle, j’ai décidé de vous parler d’anime mais non en fait.
Vous vous en souvenez peut-être, Les Malheurs de Sophie, c’est ce dessin animé qui passait sur France 3 en 1998. C’est une production française adaptée par Bernard Deyriès de la trilogie de la Comtesse de Ségur : Les Malheurs de Sophie, Les Petites Filles Modèles, Les Vacances. Voilà voilà, je vais vous faire un article sur tout ce qu’il y a de moins japonisant, aimez-moi.

Lire la suite

Parce que j’ai peur du noir

Ce blog est mort depuis un moment. Seulement j’avais besoin d’écrire et de diffuser. Je ne demande pas à la terre entière de lire. J’ai juste besoin de cette impression que mes mots ne disparaitront pas à tout jamais.
Si j’avais seulement gardé mon texte sur mon bureau, j’aurais eu l’impression d’étouffer. Et puis je fais ce que je veux. Voilà.

J’ai peur du noir. Lire la suite

*Insérer ici un titre cool en anglais*

Encore peu de gens le savent au sein de la « communauté » dans laquelle je traine mais, par le passé, j’ai eu des périodes de dépression violente et je me suis laissée aller. J’ai même été ce que l’on pourrait qualifier de « gothique ». 3615 Ma Vie très intéressant s’il en est quand on sait que je suis quand même totalement l’inverse aujourd’hui.

Je me suis donc surprise à imaginer quelle aurait été ma vie aujourd’hui si je n’avais pas eu l’outil internet. Science Fiction pour certains, certes, mais c’est possible.

Lire la suite

Un petit résumé des nouveautés Vocaloid 3

Oui, je suis une Vocaloid-fag ! Et je le vaux bien. Ce post est à but uniquement informatif. Il y a de petits bouts de subjectivité dedans mais rien de bien méchant.

Lorsque l’on traine sur le net (attention, passer son temps sur Facebook =/= trainer sur le net), il est difficile de passer à côté de certains « phénomènes ». Vocaloid en fait partie. Lire la suite

Spleen

La lumière jaune du néon de l’aquarium filtrée par la dentelle sale qui le recouvre pour empêcher le chat de manger le seul poisson survivant est déprimante. Un jaune sale, poussiéreux, maladif. Elle n’éclaire même pas vraiment cette lumière. Sa seule utilité est de faire croire à un pauvre poisson bouffeur de merde qu’il fait chaud et jour dans ses 60 cm d’eau. Elle ment, la lumière.

Lire la suite